Recommandez-nous:
Législation Crédit Conso

La loi Hamon va t-elle trop loin?

Est-ce le bon moment pour instaurer des mesures restrictives au crédit?

Le nouveau texte inhérent à la Consommation élaboré depuis plusieurs mois par Benoit Hamon a pour objectif d’améliorer la protection du consommateur lorsque celui-ci se retrouve face au vendeur, et met en place des mesures strictes contre les clauses abusives, et propose une copie des class-action américaine: actions de groupe.

Conséquence logique, la loi introduit de nouvelles obligations pour les entreprises, qui pourraient au final les pénaliser.

Eviter aux plus modestes de tomber dans la spirale de l’endettement, oui mais à quel prix?

Le texte le plus décrié concerne celui qui oblige le prêteur à proposer un crédit amortissable au delà de 1000 euros de prêt.

D’après certaines études cela pourrait impacter négativement le pouvoir d’achat des français. Souvenons-nous que la Loi Lagarde a engendré une baissé de 17% des crédits renouvelables.

Le nombre de transactions liés à un crédit conso est passé de 22% à 6%

Registre National du crédit: Insuffisant

Si cela part d’une bonne idée, le détail du texte semble superficiel. Comment ce fichier peut être exploité efficacement s’il ne prend en compte que les crédits à la consommation qui ne comptent que pour 15% du total des crédits. Les prêts immobiliers ne sont pas inclus dans ce registre, alors qu’ils sont au coeur de l’endettement, surtout depuis l’explosion des prix au mètre carré.

Une lourdeur administrative pour les entreprises

Les vendeurs de produits (meuble, hifi, voiture) vont souffrir de cette loi devant la complexité de la mise en place de celle-ci.

En effet, cette dernière allonge les entretiens commerciaux de 10 min et augmente le nombre de pages de contrat et font donc fuir les consommateurs. Au final, consommateur et entreprise sont perdantes dans un contexte économique déjà très difficile.

Les prêteurs sont pénalisés également, des investissements ont dû être réalisés pour revoir tout le système d’information, et accusent déjà des pertes liées ç la protection de crédit. (-1,5 milliards d’euro après la loi Lagarde)

Protéger quelques consommateurs en pénalisant les autres

Il y a actuellement 780 000 dossiers de surendettement en cours d’analyse à la banque de France, ce qui correspond à 3% de la population.

Est-ce bien utile de rajouter des carcans aux entreprises dans cette période de crise?

 

 

Informations
simulation rachat credit
Simulation rachat credit en ligne

Quelles sont les risques du rachat credit, faites une simulation rachat credit en ligne gratuite pour choisir votre rachat credit au meilleur taux sur le marché.

forum surendettement
Forum Surendettement

Posez vos questions sur le surendettement, et bénéficiez des conseils de notre communauté sur notre forum qui compte 2 600 membres et nos modérateurs spécialisés sont là pour vous aider à trouver des réponses à vos questions.

3 commentaires pour “La loi Hamon va t-elle trop loin?”
  1. « Il y a actuellement 780 000 dossiers de surendettement en cours d’analyse à la banque de France, ce qui correspond à 3% de la population. »

    Cela correspond donc à la période 2013, mais va se rajouter en 2014 autant de dossiers sinon plus.. Sans compter ceux qui sont acutellement endettés par ces sociétés de crédits, dont le taux est abominablement élevé (jusqu’à 21%), qui n’arrivent pas à boucler les fin de mois, etc.. désolée de vous contrarier, mais ce problème va aller en s’accentuant. Pourquoi ces sociétés refusent le système du « fichier positif »???? et bien par ce que cela les arrangent ; ils préfèrent de temps en temps des dossier de surendettement, mais rentrent dans leurs frais avec leurs taux d’usuriers!!! je ne suis pas d’accord avec vous!

    Posté par Rosalyne | novembre 1, 2013, 9 h 56 min
  2. « Les prêteurs sont pénalisés également, des investissements ont dû être réalisés pour revoir tout le système d’information, et accusent déjà des pertes liées ç la protection de crédit. (-1,5 milliards d’euro après la loi Lagarde) »

    Si leurs pertes s’élèvent à ce montant, imaginer les gains de ces goinfre qui se foute bien de l’état financier de leurs client.

    Désolé, mais je ne suis pas d’accord également.

    Posté par Adem | janvier 25, 2014, 12 h 46 min
  3. bonjour!
    je suis endetter par des crédits: immobilier,consommations,j’ai mis en vente mon bien immobilier pour pouvoir rembourser ces crédits, malheureusement l’estimation du bien est largement inférieur aux créances, malgré le dossier du surendettement à la banque de France, les banques continuent à augmenter les frais du dossiers et les intérêts en cour.
    puis-je négocier ces divers frais?

    Posté par bouryad | janvier 28, 2014, 9 h 24 min
Poster un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer